jeunesse-adoReplica, t1 - lauren oliver - science-fiction 

dimanche 07 octobre 2018 par eclia science-fiction, hachette



4e de couverture
D’aussi loin qu’elle se souvienne, Gemma a vécu d’hôpital en hôpital. Adolescente solitaire, surprotégée par ses parents à cause de sa santé fragile, sa vie se réduit maintenant à sa maison, son école et ses échanges avec sa seule amie, April. Mais quand elle découvre que le nom de son père est associé au mystérieux institut Haven, qui d’après la rumeur abriterait des expériences scientifiques monstrueuses, Gemma décide de quitter le sanctuaire qu’elle a toujours connu et de se rendre sur l’île d’Haven pour découvrir ce qu’il s’y passe réellement…
Lyra - ou numéro 24 – n’est pas humaine, c’est une reproduction. Pour elle, le monde se limite à Haven, aux savants et infirmières qui s’occupent d’elle. Le jour où l’île devient le théâtre d’une terrible explosion, Lyra s’échappe. À l'extérieur des murs de l'Institut, elle découvre un monde qu'elle n’avait jamais soupçonné et rencontre Gemma. Ensemble, elles essaient de lever le voile sur les mystères de Haven, et les secrets qui leur seront révélés vont changer leur vie pour toujours...

Auteur : Lauren Oliver
Type : Roman
Genre : Science-fiction
Dernière édition : 2017 (Hachette)
Prix : 20€


Mon avis


J’avais entendu des choses bonnes et des choses moins bonnes sur Replica, mais la forme du livre m’attirait beaucoup et en le voyant à la bibliothèque toutes les semaines, j’ai fini par sauter le pas et découvrir ce roman.

Dans l’histoire générale, on va nous raconter les liens qu’ont Gemma et Lyra avec les Replicas, un projet secret que mène l’Amérique dans le dos des gens. Elles vont s’attacher à comprendre et surtout eh bien… à survivre.

Déjà j’ai bien aimé le concept du roman. En réalité il y en a deux (ou alors deux points de vue d’un même roman, un peu comme un tome 1 avec son tome compagnon par exemple) mixé dans un seul bouquin. Quand on ouvre le livre à la 1ère de couverture, on a le point de vue de Gemma, et quand on tourne le roman à l’opposé, on peut lire celui de Lyra. C’est donc alors à nous de décider comment nous lirons ces passages. Moi j’avais décidé, comme beaucoup, de lire un chapitre par point de vue (munissez vous de deux marques-pages!).

Mais on sent vraiment que tout a été tablé là-dessus, au détriment malheureusement de l’histoire. J’ai dénoté pas mal de faiblesses dans l’intrigue. Au final, on se retrouve avec une « dystopie » classique avec une histoire de clones, c’est pas franchement développé ni vraiment intéressant puisque on reste dans du classicisme pur et dur.
L’univers est du coup assez faible, même pour de la YA. C’est dommage parce que si on y réfléchit bien, il y avait du potentiel mais ça a été, à mon sens, gâché.

L’histoire reste tout de même sympathique même si elle ne casse pas trois pattes à un canard. C’est quand même assez fluide. On a beau retrouver les mêmes ficelles que dans des dystopies ou de la romance pour ado (?!) classiques, ça reste plutôt agréable à lire et les pages filent assez rapidement.
Par contre il faut vraiment passer sur les problèmes de développement, on en sait pas plus que ce qu’on devrait savoir, et je trouve même parfois qu’on en sait pas assez. Il se passe énormément de choses mais c’est aussi au détriment de la « qualité » de ces dites choses ;j’ai parfois perçu un petit côté brouillon, notamment dans les scènes d’action qui n’étaient pour moi pas assez descriptives.

Au niveau des personnages, il ne faut pas non plus s’attendre au St Graal. En fait, le personnage de Gemma m’a même un peu irritée. Elle est très superficielle malgré ce qu’on essaie de nous dire, je l’ai trouvé assez mal développée, et son caractère n’a pas du tout collé avec moi (ça c’est surtout une histoire de préférences personnelles).
Lyra est un peu plus attachante mais quelques semaines après ma lecture, je n’en garde pas un souvenir génial, j’ai d’ailleurs presque du mal à me souvenir de son caractère, ce qui n’est pas forcément un bien…
Ce sont tout de même des personnages qui suffisent à l’intrigue, ils ne sont pas très développés mais l’histoire ne met pas l’accent sur eux donc ce n’est pas très gênant.

En conclusion, j’ai passé un moment assez agréable à lire Replica, mais avec le recul je pense que c’est un livre avec beaucoup de faiblesses qui, malgré son potentiel, n’a pas réussi à me convaincre. Pour moi, on a trop tablé sur le concept du livre, et pas assez sur l’histoire. C’est dommage car l’univers aurait mérité plus de développement ! L’histoire se termine sur la possibilité d’une suite ; je la lirais peut-être dans l’espoir que l’aspect brouillon s’améliore.



Ma note finale

[2 étoiles]



Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ici. Bonne lecture !

Répondre
À propos

photo de l'auteur“Jeune fille passionnée par l'écriture et la lecture, j'ai créé ce blog afin de partager ma passion, tout simplement.”

Rechercher
Connexion
Avec Facebook Connect
 Login Facebook
Ou avec vos identifiants
Enregistrer. Mot de passe perdu