mes-lecturesPhobos, tome 1 - victor dixen - science-fiction/jeunesse 

mercredi 24 février 2016 par eclia science-fiction, jeunesse



4e de couverture
Six prétendantes d’un côté. Six prétendants de l’autre. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour. Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

Auteur : Victor Dixen
Genre : Science-Fiction/Jeunesse
Type : Roman
Date de la dernière édition : 2015 par Robert Laffont
Prix : 17,90€


Mon avis en vidéo




Mon avis

Phobos. Ce livre dont tant de monde parle depuis sa sortie et qui a bien enthousiasmé les troupes. Ce livre que j'avais peur de lire à cause de cette joie. J'avais vraiment peur d'être déçue. Je savais que ce ne serait pas un coup de cœur, puisque la 4eme de couverture annonce la couleur : toute cette joyeuse histoire tourne autour de la romance, et la romance gnangnan, je déteste ça. Mais le fond était pour là pour rattraper et l'histoire m'intriguait vraiment beaucoup beaucoup !
J'ai bien fait de le lire, vraiment.

La trame est vraiment originale. Un président très libéral des États-Unis vends toutes ses organismes publiques pour effacer une dette nationale. C'est ainsi que la NASA se trouve être le propriétaire d'Atlas, une sorte de grosse entreprise, presque une multinationale, qui va racheter cet organisme pour se faire du fric. Il vont adapter la conquête de Mars en télé-réalité (ce qui n'est pas sans rappeler Mars One, si vous êtes un peu au courant), prendre douze jeunes et les faire partir dans l'espace, sur un fond de romance : ces douze jeunes vont trouver l'âme sœur dans l'espace et vivre en allée simple sur Mars. Mais on va vite se rendre compte que cette chose n'est pas si géniale qu'on ne le pense.
Ce qui m'intriguait, c'est vraimentl'atmosphère télé-réalité. Je me demandais si ça allait vraiment être exploité à fond… et ma foi, oui. On en retrouve les éléments, et petit à petit on plonge dans une sorte de thriller. Je ne veux pas en dire plus !C'est vraiment bien mené, bien réfléchi et assez bien approfondi.

Phobosdénonce le rachat de grosses organismes publiques par des multinationales avides d'argent, en quelque sorte le système du capitalisme, qui fait de choses magnifiques des grosses pompes à monnaie, adaptés dans un format tel qu'il plaira au plus grand nombre de personnes (du style le nom du vaisseau, ou le format télé, tout ça pour être riche et célèbre).C'est un message plutôt bon.
De plus, on assiste à la décadence d'une productrice avide de célébrité et de gloire, prête à tout pour ses buts.
Ce sont donc les thèmes de l'argent, de la gloire qui sont abordés, mais il y en aussi d'autres peut-êtres plus parlant tels que la recherche de l'âme sœur, l'abandon, la honte d'être, ou encore la naïveté.
C'est donc un livre multi-thèmes, et il les aborde tous très bien et fait réfléchir sur certains sujets.

Le gros point noir selon moi, c'est le développement des personnages.
Certains sont bien développés (Léonor) tandis que d'autres sont à peine survolés (Elisabeth, Kenji). J'ai trouvé que le livre gagnerait vraiment à creuser ses personnages. Certains sont plats, on ne les vois jamais, c'est à peine s'ils existent, alors qu'ils sont tous réellement intéressants !
Autre point noir, j'ai trouvé la façon de traiter Kenji, l'autiste du groupe, un peu odieuse. C'est celui dont personne ne veux, le « moqué » de la bande, parce qu'il a tendance à rester dans son coin et qu'il est un peu bizarre. C'est à se demander pourquoi l'auteur l'a incorporé dans ce livre tant il sert juste de tête à claque… Pourtant c'est un des personnages le plus intéressant et il gagnerait vraiment à être plus développé !

J'aurais aussi aimé qu'il y ai un double point de vue, et qu'on voit ce qu'il se passe du côté des garçons comme des filles de façon égale. A mon avis le livre y gagnerait vraiment. L'aspect télé serait exacerbé et à mon avis ça pourrait être très intéressant à suivre.

La fin est tellement génialeque les points noirs se sont envolés et que j'ai commencé à lire le tome 2 directement. Elle donne vraiment envie de lire la suite.

En conclusion, ce livre est un bon livre, même si ça n'a pas été un coup de cœur et que le développement des personnages n'est pas génial. Il aborde des thèmes variés, et sa trame est vraiment originale. Je vous conseille donc de le lire, mais pour moi c'est loin d'être un chef-d’œuvre. Un très bon divertissement qui fait réfléchir.


Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ici. Bonne lecture !

Répondre

2 Commentaires

@Mélanie
Merci pour ton commentaire
J'irais voir ton avis quand j'aurais un peu de temps.
Oui, j'ai lu la suite, tu peux trouver ma chronique sur cette suite ici : http://www.la-plume.fr/mes-lectures/phobos-tome-2-victor-dixen-science-fiction-jeunesse.html
avatareclia (le 29/05/16 à 12:01:45) - site web
Moi aussi j'ai adoré ce premier tome ! Ça a été un véritable coup de cœur pour moi ! Tu as lu la suite ?

Si tu souhaites aller voir mon avis, c'est par ici : http://journalacoeurouvert.blogspot.fr/2016/05/phobos-victor-dixen.html



Mélanie
avatarMélanie (le 28/05/16 à 16:41:53)
À propos

photo de l'auteur“Jeune fille passionnée par l'écriture et la lecture, j'ai créé ce blog afin de partager ma passion, tout simplement.”

Rechercher
Connexion
Avec Facebook Connect
 Login Facebook
Ou avec vos identifiants
Enregistrer. Mot de passe perdu