mes-lecturesMyrihandes, t1 - guilhem méric - fantasy 

dimanche 06 mai 2018 par eclia



4e de couverture
Sur la montagne Pan-Kaïa, Sisam et Helya vivent dans les Trois Cités jumelles. Séparés par un destin malheureux, ils se retrouvent quinze ans plus tard pour apprendre qu’ils sont des Âmes-Soeurs capables de faire revivre les Myrihandes, des êtres aux pouvoirs de légende, traqués par le mystérieux seigneur Kryom. Pour libérer les autres Âmes-Soeurs prisonnières, ils vont devoir tout apprendre de ce lien qui les unit et qui pourrait faire d’eux le plus sage et plus puissant des Myrihandes...

Auteur : Guilhem Méric
Type : Roman
Genre : Fantasy
Dernière édition : 2017 (Harmonia Production)
Prix : 4,99€ en numérique


Mon avis


Avant de commencer cette chronique, j'aimerais remercier l'auteur Guilhem Méric de m'avoir proposé de lire son roman en tant que service presse, et le site simplement.pro pour la mise en contact.
Mon opinion n'a été altérée en aucun cas.

Dans ce roman, nous allons découvrir l'amitié très intense qui unit, encore enfants, Sisam et Helya, lorsque ces deux derniers sont arrachés l'un à l'autre par de mystérieux agresseurs. 15 ans plus tard, alors que tout semble perdu, les deux amis se retrouvent, alors que leur amitié se mue en amour...
Ils découvrent par la même occasion que leur amour est compromis ; ils sont en réalité des âmes-soeurs, détenant le pouvoir de se transformer en Myrihandes, un être surpuissant que les Gouverneurs des Cités tentent de cacher au public...

L'univers du roman est assez original car il s'ancre sur le mythe des âmes-soeurs, thème que j'ai vu assez rarement dans la littérature de l'imaginaire. Les Myrihandes ainsi que toutes les autres espèces trouvables dans ce roman sont de l'invention de l'auteur et sont d'une grande inventivité. J'ai particulièrement aimé l'idée des Anachrones : des êtres naissant vieux et mourant jeunes.
La cartographie du monde est aussi vraiment intéressante : l'espèce humaine est confinée à trois montagnes, et tout leur petit monde se résume à trois cités, reliées entre elles par des viaducs ; le reste formant l'Âpre-Monde, des zones entourées de nombreux mythes sordides.
On sent que l'univers a été réfléchi en amont et que toute l'histoire s'ancre sur des bases solides.D'ailleurs, pour confirmer cette impression, une annexe très intéressante est disponible en fin d'oeuvre, nous permettant d'approfondir notre connaissance des Terres d'Oesion. On y retrouvera des éléments de background, surtout historiques, pour mieux comprendre comment nous en sommes arrivés là.
Bref, vous l'aurez compris, j'ai vraiment eu un petit coup de cœur pour cet univers qui m'a fait voyager.

L'histoire est intéressante. On va découvrir avec nos deux jeunes tourteraux, petit à petit, le mythe des Myrihandes. On va se questionner avec eux et découvrir petit à petit l'étendue de leur pouvoir.
Cette progression m'a plu, car on apprend vraiment bien à connaître les ficelles de ce mécanisme qui je pense, aura une très grande importance pour la suite.
On est là sur un récit épique, avec une sorte de prophétie, des hors-là-loi contraints de fuir mais promus à un destin magique. Histoire somme toute assez classique, mais très addictive et passionnante de par les nouveaux mécanismes qu'instaure l'auteur ; et l'action toujours grandissante qui ne vous laissera aucun instant de répit.
En effet, nos héros ne seront pas tranquilles et seront confrontés à des dangers toujours plus grandissants, mais je n'ai absolument pas ressenti de lourdeur par rapport à ça ; alors qu'on pourrait penser que l'histoire va finir par se limiter à un enchaînement de situations rocambolesques, le tout se succède en réalité de manière très fluide et surtout crédible !

Pour les personnages, Sisam et Helya sont d'un grand intérêt et j'ai pris plaisir à les suivre. Ils sont faces à une destinée des plus terribles et doivent allier leur nouvelle conscience d'eux-même avec leur reconstruction suite à la difficulté de leur séparation. Ils ont une bonne évolution, sont bien développés ; mais je les ais parfois trouvés un peu trop timorés. Ils sont forts ; très amoureux ; mais j'ai parfois trouvé qu'ils ne prenaient pas toujours pleinement conscience des enjeux autour d'eux, trop aveuglés par l'amour qui les unit. Ce point ne m'a pas gêné à la lecture, mais ça donne légèrement l'impression que ces personnages pourtant au centre sont laissés un poil au second plan (surtout Helya, en fait, car Sisam est au centre de l'intrigue).
Les personnages secondaires ne sont pas dénués d'intérêt. Farf, le compagnon d'Helya, qui, malgré son air de petit personnage mignon censé donner un peu d'humour au récit, m'a surprise de par son passé ; les autres ont un air de personnages mythiques (impression confirmé avec l'annexe), et inspirent le respect ou la terreur...

Enfin, petit plus, le roman est accompagné d'une bande originale, composée par Christophe Houssin et inspiré des éléments du livre. Cette symphonie est d'une grande beauté et reflète bien l'idée que je me faisais de l'atmosphère. Je regrette juste de ne pas avoir pu écouter le CD en même temps que l'oeuvre vu que l'un est plus court que l'autre...Mais elle est d'une grande qualité et vaut le détour si on a apprécié l'histoire.

Vous l'aurez compris, j'ai vraiment apprécié l'univers des Myrihandes, et ce premier tome aura frôlé le coup de cœur. Je vous le recommande chaudement. Son univers original m'aura fait voyager plus que je ne le pensais, et son histoire servi par des personnages hauts en couleur a réussi à me garder en haleine tout au long de ma lecture. Je serais curieuse de découvrir le tome 2.




Ma note finale

[4 étoiles]



Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ici. Bonne lecture !

Répondre
À propos

photo de l'auteur“Jeune fille passionnée par l'écriture et la lecture, j'ai créé ce blog afin de partager ma passion, tout simplement.”

Rechercher
Connexion
Avec Facebook Connect
 Login Facebook
Ou avec vos identifiants
Enregistrer. Mot de passe perdu