jeunesse-adoLes pluies, t1 - vincent villeminot - aventure/jeunesse 

dimanche 18 mars 2018 par eclia jeunesse, aventure, fleurus



4e de couverture
Kosh n'a jamais vu les yeux de Lou dans le soleil : depuis maintenant quatre mois, il pleut. Une pluie serrée, violente, une pluie de mousson qui parait blanche la nuit dans les phares ou la lumière, et fait un voile gris sur toutes choses, le jour, à plus de quelques mètres. Le phénomène, inexplicable, échappe à toute logique, à toute prévision, à tout modèle, à toute saison. Mais Kosh n'a pas besoin de voir le soleil les éclairer pour savoir que le vert des yeux de Lou est menthe à l'eau. Et qu'ils sont la plus belle chose qu'il ait jamais vue. Surtout lorsqu'elle sourit. Qu'il la fait sourire. Kosh a promis à Lou que rien ne les séparerait. Jamais. Lorsqu'ils évacuent leur village, que les réfugiés se battent pour prendre place dans les derniers bateaux, pris de panique à l'idée qu'il s'agit du dernier espoir de s'en sortir, Kosh est arraché à Lou. "Survis ..." la supplie-t-il. "Survis, et moi, je te retrouverai".

Auteur : Vincent Villeminot
Type : Roman
Genre : Aventure/Jeunesse
Dernière édition : 2017 (Fleurus)
Prix : 16,90€



Mon avis


J'avais déjà écrit un début d'histoire similaire à ce premier tome des Pluies, sans en connaître l'existence. Quelle ne fut donc pas ma surprise quand j'ai vu le roman dans les listes de sortie ! Ni une ni deux, je l'ai alors rajouté à ma liste, curieuse de voir ce que Vincent Villeminot a fait de notre idée commune. Alors quand je l'ai croisé à la bibliothèque, inutile de préciser que je l'ai emprunté sans hésiter !

Dans ce roman, nous allons être plongé dans un univers fantastique. Koch et son frère vivent tout deux dans notre monde réel ; sauf que ça fait des mois qu'ils n'ont pas vu le soleil : en effet, une pluie torrentielle s'abat sur le monde depuis des mois...
Un jour, ce qui devait arriver arriva : la rivière déborde et l'eau inonde, emportant tout sur son passage, Koch, son frère et son amoureuse, Lou, avec son frère et le bébé, vont alors devoir fuir leur maison... Et peut-être, ailleurs, trouver une vie meilleure.

Déjà, j'ai trouvé l'idée de départ vraiment sympathique et assez originale. Cet élément catastrophe, la pluie, est au centre du récit, etj'ai trouvé que c'était vraiment réaliste et bien écrit. Il y a une bonne progression de l’événement et cela induit une ambiance vraiment particulière, mais extrêmement immersive et qui rend le livre vraiment intéressant.
Car oui, s'il y a bien un point fort de ce roman, c'est l'ambiance. Vincent Villeminot multiplie les moyens de narration dans son roman, au fil du texte, et les descriptions sont vraiment au poil : du coup le tout est vraiment immersif, j'ai été plongée la tête la première dans cet univers angoissant...

Au niveau du récit en lui-même, les péripéties se succèdent, et ce premier tome est résolument sous le signe de l'action. Pas le temps de souffler ! Nos cinq héros vont se retrouver trimbalés, déchirés, mis en danger de tous les côtés, et ce n'est pas pour nous déplaire. Ce rythme effréné n'est malgré tout pas une constante dans le récit : on peux noter une longueur plutôt conséquente vers le milieu du roman, longueur qui permet d'installer la suite et d'approfondir nos personnages, elle est donc justifiée, et, même si le rythme ralentit, la lecture reste vraiment fluide et agréable.
L'action s'enchaîne tellement rapidement que parfois j'ai eu un petit goût de "hum, c'est pas très crédible ça..." car oui, qui dit beaucoup d'action dit beaucoup de résolutions... Et j'ai parfois trouvé que la quantité était mise en avant au détriment de la "qualité" de ces rebondissements. En effet, on a une très large palette d’événements en tout genre qui vont mettre votre petit cœur à mal, mais j'ai souvent pensé que les personnages s'en sortaient trop vite, trop bien, et trop facilement. Ils perdent souvent tout, mais sont un peu trop souvent à mon goût sauvés in extremis d'une impasse grâce à une sorte de deus ex machina qui arrive d'on ne sait trop où, et j'ai parfois eu l'impression quel'histoire se basait un peu trop là-dessus pour rendre l'histoire crédible au-delà du réalisme de l'univers.

De même, les personnages ont peut-être encore un petit effort de réalisme à faire. Nos cinq compères se retrouvent loin de leur famille, et sont obligés de grandir, vite, trop vite. Mais j'ai parfois trouvé que dans certaines situation, leur maturité était poussée à l'extrême, et, que, même si la dureté des épreuves vont les amocher, ce n'était pas vraiment naturel pour un adolescent de leur âge. Koch, par exemple, doit avoir quatorze ou quinze ans, mais j'ai parfois trouvé qu'il en faisait beaucoup plus, voire même un peu trop.Certains traits de son caractère sont vraiment poussés à l'extrême, et même s'il y a un véritable effort pour rendre le personnage intéressant, sa maturité, son courage extrême le rend malheureusement plutôt antipathique, trop "parfait" à mon goût.
De même, ils ne sont pas forcément hyper creusés, même s'ils le sont plus que dans la majorité des romans pour adolescents, et peut-être légèrement plats, mais ce petit détail n'est pas vraiment gênant à la lecture :les personnages restent malgré tout attachants et agréable à suivre.

En conclusion, ce premier tome des Pluies a été une bonne lecture et je lirais sans soucis la suite, malgré des péripéties un peu trop faciles à mes yeux et des personnages un peu trop plats à mes yeux. Malgré tout, l'ambiance spéciale de ce monde envahi par la pluie m'a vraiment emporté et emballé. J'ai donc hâte de lire la suite !




Ma note finale

[3 étoiles]



Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ici. Bonne lecture !

Répondre
À propos

photo de l'auteur“Jeune fille passionnée par l'écriture et la lecture, j'ai créé ce blog afin de partager ma passion, tout simplement.”

Rechercher
Connexion
Avec Facebook Connect
 Login Facebook
Ou avec vos identifiants
Enregistrer. Mot de passe perdu