mes-lecturesLes crèvecoeur, t2 - antonia medeiros - romance/historique 

dimanche 23 septembre 2018 par eclia historique, romance



4e de couverture
Le deuxième de la saga des Crèvecoeur s’ouvre en 1940, juste au moment où les Allemands envahissent Paris et réquisitionnent l’usine Bertram pour les besoins de la guerre. Germain va se retrouver au coeur de la tourmente et des drames de la Seconde guerre mondiale. Sa passion pour les chaussures féminines est alors mise à rude épreuve dans cet univers où règnent l’antisémitisme et l’ambition masculine et où des amours interdites fleurissent une fois de plus. Germain ne sortira pas tout à fait indemne de cet épisode historique, mais c’est sans doute à ce prix que sa vocation pourra trouver le nouveau souffle dont elle a tant besoin. Notre héros va donc effectuer un retour aux sources puisque c’est à Bayeux qu’il décidera de continuer sa carrière pour devenir enfin le chausseur glorieux dont les femmes de France et d’ailleurs raffolent. Alors même qu’il tente de faire face aux secrets de famille qui ne cessent de remonter à la surface, Germain va alors croiser l’amour sous les traits de la belle Garance, une femme indépendante, créative et éprise de liberté. Saura-t-il être à la hauteur de son destin et conjurer la malédiction des Crèvecœur ? Trahisons, passions amoureuses, tragédies féminines, rien n’épargnera notre héros, pas même ce dernier secret, trouvé bien malgré lui au fin fond d’une boîte à chaussures.

Auteur : Antonia Medeiros
Type : Roman
Genre : Romance/Historique
Dernière édition : 2017 (Silk Thread Publishing)
Prix : 18,99€


Mon avis

Avant de commencer cette chronique,j’aimerais remercier l’auteure Antonia Medeiros pour avoir accepté que je chronique son roman en tant que service presse, et simplement.pro pour la mise en contact.
Mon avis n’a été altéré en aucun cas.

Vu que ce roman est un tome deux, je ne vais pas raconter l’histoire de celui-ci puisque ça serait un spoiler pour les non-lecteur du premier. Je vous renvoie donc à ma chronique du premier tome :
« Edith Gervais est l'héritière d'une famille de cordonniers qui malgré leur succès et leur apparence, n'est ni réellement bourgeoise, ni riche. Son mariage arrangé avec Romain Crèvecoeur, un homme mystérieux et froid, va totalement changer sa vie, d'une manière qu'elle ne soupçonnait pas.
Raphaël Crèvecoeur est le fils de Germain Crèvecoeur, lui-même fils de ce couple. Il est orphelin de père, et sa vie bascule le jour où un notaire lui apprend qu'il fait partie de cette grande lignée… »


J’ai beaucoup aimé ce roman, tout autant que le premier tome.

L’histoire est toujours aussi intéressante. Cette fois-ci Romain doit se frotter à des événements historiques et j’ai vraiment beaucoup apprécié le fait de connaître sa contribution à l’Histoire ; au final, il semble encore plus réel, plus tangible, et ça ajoute à sa crédibilité.
Cette contribution permet du même coup de développer des thématiques propre à cet événement, d’introduire de nouveaux personnages très importants dans la suite de l’intrigue… Bref, j’ai adoré.
On ne s’ennuie pas une seule seconde. L’histoire est vraiment très fluide, la narration a la première personne du singulier rend le personnage plus proche de nous et plus réel encore (mais pas forcément très sympathique).

La thématique du soulier n’a clairement pas perdu de son intérêt. Ici, nous allons l’explorer sous toutes ses formes. Ce n’est plus de l’initiation mais plutôt de l’exploration de toutes les possibilités existantes ; j’ai été fascinée par cette obsession et émerveillée par la façon dont s’était décrit. J’aurais vraiment beaucoup aimé entrer dans ce fameux magasin !
La relation père-fils est toujours au centre de l’histoire, et elle trouve de nouveaux embranchements. J’ai aussi beaucoup aimé cette partie de l’histoire, qui est développée à fond. Le patronyme, l’absence d’un père, le mensonge… Sont tout autant de sous-thème qui permettent vraiment d’approfondir l’intrigue et d’y trouver son point final.

Les personnages, comme dans tout bon roman de saga familiale, sont toujours au centre de l’histoire, et ont, pour ma part, gagné de l’intérêt.
Là où dans le premier tome je ne m’étais pas forcément impliquée émotionnellement, ici ça n’a pas été le cas. Le personnage de Romain m’a toujours paru antipathique mais on finit finalement par percer sa sensibilité et il se trouve être un très beau personnage, dont ses blessures lui ont laissé des séquelles indélébile. On découvre mieux son cœur et au final…je ne m’y suis toujours pas attaché, mais il m’a émue.
On ne connaît pas beaucoup Raphaël dans ce second tome. Il ne fait une apparition, si mes souvenirs sont bon, que dans quelques ellipses au fil de l’histoire ; la part est plutôt laissée aux lettre que lui as laissé Romain.
Ces personnages, sur l’ensemble de la saga, m’ont vraiment séduite et j’ai été triste de ne plus les revoir.

En conclusion, la saga des Crévecoeur est une duologie à lire que je vous recommande à 1000 %. Si vous cherchez une histoire originale, émouvante, sur une histoire familiale avec un fort côté historique, c’est clairement les romans qu’il vous faut. Leur lecture m’a laissé une forte impression et j’ai vraiment beaucoup aimé le voyage, qui n’était pas un voyage comme les autres.



Ma note finale

[4 étoiles]


Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ici. Bonne lecture !

Répondre
À propos

photo de l'auteur“Jeune fille passionnée par l'écriture et la lecture, j'ai créé ce blog afin de partager ma passion, tout simplement.”

Rechercher
Connexion
Avec Facebook Connect
 Login Facebook
Ou avec vos identifiants
Enregistrer. Mot de passe perdu