thrillers-polarsLe trône de cendre - aurélien grall - thriller 

dimanche 02 septembre 2018 par eclia thriller, autoédition



4e de couverture
La France est secouée par de violentes manifestations. Le divorce entre le peuple et les politiques est consommé. L’espoir est mort.
Victime de ces troubles, Walter, jeune étudiant, est tué sous les coups de la police. Adrien, son meilleur ami, jure de ne pas laisser ce crime impuni.
Emporté par sa haine des puissants, il va mener la révolte qui va l’emmener très loin. Sur son chemin, une foule de soutiens le rejoindra, parmi lesquelles Olympe, charmante étudiante en droit qui fera bien vite battre son cœur.
Mais jusqu’où est-il prêt à aller pour faire justice ? Devra-t-il sacrifier jusqu’à l’amour de sa vie au nom de ses rêves de grandeur ?
La réponse pourrait bien donner vie à la plus légendaire épopée de l’Histoire de l’Humanité…
Émeutes meurtrières, coup d’État, complots, déchirements et batailles épiques, le deuxième roman d’Aurélien Grall fait place au grand spectacle. Effrayant par sa fidélité à l’actualité politique, le trône de cendre vous tiendra en haleine jusqu’à la dernière seconde.

Auteur : Aurélien Grall
Type : Roman
Genre : Thriller
Dernière édition : 2017 (autoédité)
Prix : 12€



Mon avis

Avant de commencer cette chronique, j’aimerais remercier l’auteur Aurélien Grall pour m’avoir proposé de lire son roman en tant que service presse, et le site simplement.pro pour la mise en contact.
Mon avis n’a été altéré en aucun cas.

Avant de commencer cette chronique, j’aimerais préciser que Le trône de cendre est la suite d’un autre roman de l’auteur, Alienor : l’origine de toutes les haines. Vous pouvez retrouver ma chronique ici si vous ne connaissez pas l’histoire !
Aussi, ce roman est en réalité la compilation de plusieurs « épisodes » puisque le roman a été d’abord publié au format épisodique sur Amazon.

Le trône de cendre va se situer à la fin du projet Aliénor, qui va en fait n’être traité que de très loin. Ainsi, je pense qu’il n’est pas vraiment indispensable d’avoir lu le premier livre. On va surtout parler politique française.

Le trône de cendre est plutôt intéressant et aborde des thèmes accrocheurs. C’est une sorte de récit d’anticipation, et l’auteur tente de réfléchir à ce que deviendrait la France si elle devait subir un coup d’état. On aborde donc le thème de la Révolution, et entre autres, du nouveau régime politique en place et je dois avouer que c’est plutôt bien cherché et bien trouvé.
De plus, j’aime tout autant l’univers que dans Alienor. J’ai pris du plaisir à découvrir l’envers du décor, et le développement de l’univers proposé ici m’a toujours autant plu.

L’histoire est complexe et il faut s’accrocher pour le lire. Elle est composée de plusieurs points de vue, qui sont présentés comme vus à partir de caméra : pas vraiment la place pour l’émotion d’autrui donc, mais plutôt pour l’action pure et dure. Au vu de la multiplicité de ces points de vue, il peut être assez difficile pour qui n’est pas vraiment habitué à ce genre d’histoire à beaucoup de personnage d’appréhender le récit et du coup d’en comprendre tous les tenants et aboutissants.
Personnellement, étant en vacances et donc pas forcément hyper concentrée dans mes lectures, endormie par la chaleur que je suis, je dois avouer que j’ai eu un peu de mal à comprendre toutes les subtilités de l’intrigue et je trouve ça dommage. Pour moi, ce n’était juste pas le bon moment pour le lire : ce n’est à mon sens pas un roman d’été à emmener sur la plage par exemple, mais plutôt un bon thriller à lire sous la couette.

Au niveau des personnages, le roman étant écrit majoritairement en narration externe, il est assez difficile de s’en faire une idée précise. De par l’aspect très « caméra » de l’écriture, on ne s’attache pas aux personnages et on les regarde simplement évoluer dans ce monde parallèle au nôtre. Ils m’ont semblé froid, distants, mais tout de même intéressants puisque l’histoire se repose pas mal dessus.

En conclusion, Le trône de cendre a été une bonne lecture mais elle sera loin d’être inoubliable. J’avoue avoir été assez souvent perdue dans l’intrigue à cause de mon manque de concentration, ce qui ne m’a pas aidé à tout comprendre: le roman étant quand même très politique, il y a pas mal d’intrigues sous-jacentes. Malgré tout, l’univers et les thèmes abordés m’ont bien plu et j’ai beaucoup aimé la manière dont Aurélien Grall creusait sa problématique initiale. Je vous recommande donc ce roman si vous aimez les thrillers politisés ou les romans d’anticipation, celui-ci se situant dans un futur pas si lointain !



Ma note finale

[3 étoiles]


Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ici. Bonne lecture !

Répondre
À propos

photo de l'auteur“Jeune fille passionnée par l'écriture et la lecture, j'ai créé ce blog afin de partager ma passion, tout simplement.”

Rechercher
Connexion
Avec Facebook Connect
 Login Facebook
Ou avec vos identifiants
Enregistrer. Mot de passe perdu