mes-lecturesLe porteur de mort, t1 - angel arekin - fantasy 

jeudi 28 septembre 2017 par eclia



4e de couverture :
À 17 ans, Seïs Amorgen est nommé pour intégrer la plus grande confrérie du royaume d’Asclépion. S’il accepte, il deviendra l’un des guerriers les plus éminents de la monarchie. S’il refuse, il restera le gamin frivole et arrogant qui fraye avec les bandits de sa ville natale. Alors que l’ombre du Renégat s’étend sur sa terre d’origine, Seïs va devoir prendre la décision qui bouleversera sa vie et, bientôt, il devra faire face à ses propres démons.

Auteur : Angel Arekin
Genre : Fantasy
Type : Roman
Dernière édition : AdA (2017)
Prix : 21,90€


Mon avis


Avant de commencer cette chronique, j'aimerais chaudement remercier les Éditions Plume Blanche ainsi que l'auteure Angel Arekin pour avoir accepté que je chronique Le Porteur de Mort.
Je tiens à préciser que mon avis n'a été altéré en aucun cas.

Le Porteur de Mort va donc nous raconter l'histoire de deux cousins au destin étroitement lié, Naïs et Seïs. Tandis que Naïs cherche à se faire un peu d'argent et à devenir plus indépendante, Seïs va lui se faire recruter afin de devenir un Tenshin, soit faire partie de l'organisation la plus puissante de la région... Et l'apprentissage est rude.

Au niveau de l'histoire, on est là sur quelque chose de plutôt sympathique et original, avec les Tenshin, personnages que j'ai trouvé particulièrement charismatiques et mystérieux, en plus d'être assez originaux. Au niveau de l'histoire de Seïs, c'est plutôt un bon point ! Son histoire est vraiment agréable à suivre même si j'ai pu noter quelques longueurs au milieu qui ont un peu ralenti ma lecture... Mais rien de grave. Le tout est intéressant, bien dosé et pose je pense les bases du tome 2 & 3 de manière très fine en alliant passages psychologiques et action.
Du côté de Naïs, ça n'a rien à voir mais c'est tout aussi intéressant. On est sur quelque chose de plus classique mais qui a eu une certaine résonance pour moi. Ça parle émancipation de la femme, un peu, ça parle famille et ça parle même un peu amour (qui fait avancer l'intrigue) et je dois avouer que j'ai aussi beaucoup aimé suivre l'histoire. Certes, il y a un peu moins de tenants dramatique et de suspens mais encore une fois, on y pose des bases qui je pense seront très importantes pour la suite.

L'univers est lui, plutôt agréable et change un peu du reste. Ici, pas de traces d'êtres fantastiques au sens propre du terme : il est juste question d'humains plus forts que d'autres, avec des attributs en plus. J'ai beaucoup aimé le délire et j'ai trouvé que ça changeait un peu des éternels Nains et Elfes. De plus je l'ai trouvé plutôt bien construit et il part sur de bonnes bases. Tout bon pour moi !

Au niveau des personnages, on a droit là a un récit psychologique assez poussé. Étant donné que le récit est raconté à la première personne, Angel Arekin à tout le loisir d'aller farfouiller dans les pensées de ses deux personnages principaux... Et à mon grand bonheur, elle ne s'en prive pas ! On creuse donc énormément les personnages de Seïs, Naïs, et parfois des autres aussi (et ils sont intéressants). C'est vraiment agréable, je n'ai trouvé aucun personnage vraiment stéréotypé et je me suis attachée à eux au fil des pages.

Bref, pour moi, c'est un très bon livre qui vaux la peine qu'on s'y attarde (même s'il y a quelques longueurs). Je l'ai vraiment beaucoup aimé et je vous le recommande. De bons personnages, une histoire sympathique et un univers agréable, on à la tout les ingrédients pour avoir une belle suite !



Ma note finale

[4 étoiles]



Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ici. Bonne lecture !

Répondre
À propos

photo de l'auteur“Jeune fille passionnée par l'écriture et la lecture, j'ai créé ce blog afin de partager ma passion, tout simplement.”

Rechercher
Connexion
Avec Facebook Connect
 Login Facebook
Ou avec vos identifiants
Enregistrer. Mot de passe perdu