mes-lecturesLe baiser de pandore - patrick ferrer - policier/thriller 

mercredi 16 août 2017 par eclia



4e de couverture
« Un Thriller hors norme. Eros et Thanatos s’affrontent avec hargne dans ce roman policier d’une irrésistible sensualité. » NouvelObs.com
Je m’appelle Paul Heyland. Je suis flic, commissaire à la Crim’. Lorsque j’ai été affecté au meurtre de Julien Delatour, assassiné un froid matin d’hiver dans une chambre d’hôtel de luxe, je n’y ai vu qu’une sale enquête de plus… J’avais tort. Je me souviens encore des lumières blafardes de cette salle d’interrogatoire où je l’ai rencontrée, la suspecte que tout accusait. Une ukrainienne aux yeux gris. Belle, triste, mystérieuse. J’aurais dû me douter que tout cela allait mal se terminer mais, pour une fois, mon instinct de flic est resté muet. Pourquoi suis-je resté sourd aux voix qui me criaient à l’oreille de tourner le dos et m’enfuir ? C’était le début de la fin. Une longue course semée de cadavres, comme autant de cailloux blancs laissés à mon intention, qui allait m’entraîner dans une poursuite effrénée jusqu’aux confins d’une Russie encore hantée par les fantômes du passé. Au bout de la route, je savais que je n’en sortirai pas indemne. Tous ces macchabées croisés durant ma carrière de flic me l’avaient déjà annoncé. Mais depuis l’instant où j’avais croisé son maudit regard gris, je n’avais plus le choix…
« Un polar intriguant et déroutant… Que les amateurs de Fred Vargas se rassurent, voici son digne successeur. » MonBestSeller

Auteur : Patrick Ferrer
Genre : Policier/Thriller
Type : Roman
Dernière édition : Editions Incartade(s) (2017)
Prix : 19€


Mon avis


Avant de commencer cette chronique, j'aimerais remercier Patrick Ferrer pour m'avoir proposé de lire son roman ainsi que le site simplement.pro pour nous avoir mis en contact !
Mon opinion n'a été altérée en aucun cas.

Dans ce roman, on va suivre Paul Heyland, un policier parisien baignant dans les affaires morbides. Il est affecté au meurtre de Julien Delatour, assassiné dans une chambre d'hôtel. Meurtre qui va l'emmener aux confins de la Russie, hanté par une belle paire d'yeux gris… Une longue course va alors se profiler, remplie de cadavres et de mystères.

Pour ce qui est de l'histoire, tout se met doucement en place. On est face à un roman noir, avec énormément de contenu (en terme d'intérêts mêlés, de sous-intrigues…) ainsi le fait que le début soit un peu long ne m'a pas déplu.
Il faut dire que j'ai assez vite lu cette première partie (le roman est une intégrale se découpant en trois parties distinctes, trois tomes en fait), que j'ai trouvé très bonne.On découvre progressivement notre homme et ses protagonistes, puis l'enquête qu'il doit résoudre…
Mais après… Comment dire ? Les deux autres parties…J'ai été complètement perdue. L'intrigue était déjà bien compliquée, et elle se complique encore plus ensuite. J'ai été complètement perdue face à la profusion de personnages, de lieux, de choses à reteniret ça a considérablement ralenti ma lecture. En effet, j'ai parfois été obligé de revenir en arrière pour comprendre l'histoire !
C'est vraiment dommage, parce que la première partie était vraiment bien.
Le tout est raconté à un rythme assez lent, alternant entre différents personnages, Paul Heyland et parfois des flashbacks des tenants de l'affaire ou des collègues de notre policier. Lenteur qui est totalement justifiée, mais que j'ai trouvé un poil lourde au bout d'un moment.

Pour ce qui est des personnages, j'ai trouvé le personnage d'Heyland particulièrement bien écrit et avec pas mal de profondeur, ce que j'ai vraiment apprécié. Je ne me suis pas franchement attachée à lui, mais on comprend vite son fonctionnement et on prend quand même plaisir à le suivre.
Par contre, pour les autres personnages, je dirais que c'est assez inégal. Particulièrement pour les différentes femmes que l'on rencontre. On a beau être dans les années 1980/90, j'ai trouvé qu'elles n'avaient pas énormément de profondeur et était malheureusement assez vite résumée à leur corps… Chose que j'ai trouvé réellement dommage ! Surtout que certaines femmes ne venaient pas du milieu criminel (car pour ces dernières, effectivement je peux comprendre), mais par exemple étaient dans l'entourage du policier et auraient donc méritées à mon sens un peu plus de profondeur.
En même temps, le style de narration (première personne) tend vraiment à mettre Heyland ainsi que ses pensées au premier temps. Heyland aime donc peut-être particulièrement les jolies femmes, mais bon…

Pour ce qui est de l'enquête, elle est bien menée même si je l'avoue, je me suis complètement perdue, au point de complètement me perdre dans les lieux, les personnages, ce qui a vraiment détérioré mon sentiment face à cette lecture… Je n'arrivais pas à rentrer dedans, et pourtant… Je l'aurai voulu ! La 4eme de couverture et le résumé m'annonçait quelque chose d'excellent. Je n'ai même pas compris la fin, qui se finit un peu comme un cheveu sur la soupe. Je ne veux pas spoiler, mais il y a un élément qui m'a perdue pour de bon et qui a fait que je n'arrivais plus à suivre.

Par contre, encore une fois, le style d'écriture de Patrick Ferrer est vraiment très bon. J'ai adoré cette profusion de descriptions et de vocabulaire, qui retranscrit extrêmement bien cette Russie détruite ou ce Paris où règne le crime. Ça se lit vraiment bien et reste assez fluide malgré la « lourdeur » que certains auraient pu prédire au début.

En conclusion… Cette lecture ne fut pas tellement agréable, parce que je me suis totalement perdue. Je n'ai donc pas pu apprécier ce roman à sa juste valeur, et j'en suis la première désolée. J'avais adoré son recueil de nouvelles, les glaneuses de temps, du même auteur, mais malheureusement la magie n'a pas opéré cette fois-ci. Je ne peux pas nier ses qualités évidentes d'écriture ou de richesse d'intrigue, mais ça ne l'a pas fait avec moi. Ce n'était sûrement pas le bon moment. Je vous le conseillerai tout de même, parce qu'il est quand même bien écrit, bien mené et plutôt passionnant… Si on arrive à ne pas se perdre dans l'histoire.



Ma note finale

[2 étoiles]



Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ici. Bonne lecture !

Répondre
À propos

photo de l'auteur“Jeune fille passionnée par l'écriture et la lecture, j'ai créé ce blog afin de partager ma passion, tout simplement.”

Rechercher
Connexion
Avec Facebook Connect
 Login Facebook
Ou avec vos identifiants
Enregistrer. Mot de passe perdu