la-sourceLa source - chapitre 5 - conversation 

vendredi 23 janvier 2015 par eclia fantastique
La jeune femme n'eut pas le temps de dire quoi que ce soit. Elle était déjà escortée par le cinquantenaire et un des hommes à la peau pâle jusqu'à sa chambre, prise sous les bras et décollée du sol. Ils la laissèrent juste après, devant sa porte.
Evlyn soupira alors avant d'y rentrer. Elle déposa son carnet sur un petit bureau, qu'elle avait gardée sur elle toute la matinée. Elle sortit ensuite de la chambre, en quête de ceux qui allaient partager un moment sa route avec elle. Elle les trouva dans ce qui semblait être un petit salon de thé. Ils étaient assis sur des fauteuils de cuirs confortables et discutaient entre eux. Le groupe avait l'air d'être déjà formé depuis longtemps, et tout le monde donnait l'impression de se connaître. Il y avait un homme aux oreilles pointues, aux cheveux blancs comme la neige, bien qu'il avait l'air d'être jeune. Il faisait face à une jeune fille affublée d'oreilles et d'une queue de loup, jeune elle aussi. Un homme blond qui avait l'air tout à fait normal se tenait à côté d'elle, et riait bruyamment avec un de ces hommes à l'air pâles et froids. Ils étaient tous un peu étranges, et cela intimida un peu plus la jeune femme qui avait l'habitude de rester seule.
- Heu... Bonjour ! leur lança-t-elle, ne sachant pas trop quoi dire.
Il tournèrent tous leur tête vers elle, la saluant d'un geste de la main, avant de se remettre à parler ensemble, sauf l'homme aux cheveux blancs qui l'invita à venir s'asseoir auprès de lui avec un regard amical, ce que fit l'Errante sans se faire prier.
- Alors... Qui es-tu ? Je ne savais pas qu'on serait six à faire cette expédition... demanda-t-il, un sourire bienveillant aux lèvres.
- Je n'étais pas censée venir au début, en fait... enfin je crois. Je m'appelle Evlyn. Je suis une Errante... enfin, c'est ce qu'on m'a dit. Apparemment, je dois venir avec vous à la Source.
Une lueur d'émerveillement passa dans les yeux de l'homme. Il n'avait jamais vu d'Errant et rêvait d'en rencontrer un un jour, bien que les chances étaient très minces.
- Alors ça... Si on m'avait dit que j'en rencontrerais une, je ne l'aurais pas cru. Je m'appelle Clem, et comme tu peux le voir, je suis un Elfe. J'habitais dans mon pays auparavant, mais j'ai dû venir gagner ma vie ici. Maintenant je pars à la Source, comme tout mes ancêtres, bien que je ne saches pas vraiment ce qu'est ce lieu. Dans mon peuple, c'est une sorte de légende.
- J'ai l'impression que c'est tenu secret par nos chers amis de l'assemblée bizarre. Ils n'ont pas voulu me le dire.
- Ah, tu veux parler du Conseil ? dit-il avec un sourire amusé. Ils ont toujours été énigmatiques comme cela, si c'est ce que tu veux dire. Ils ont l'habitude de parler par énigmes ou de ne rien dire du tout. C'est une organisation secrète et assez fermée en fait. Même le Roi n'est pas au courant de son existence !
Evlyn réfléchit un peu. Si le Roi n'était pas au courant de l'organisation, alors que faisait Davin, un des généraux du Roi en personne, là-dedans ? C'était vraiment très étrange, cette histoire. Elle se sentait dépassée. Elle était toujours dépassée par tout de toute façon, même dans son monde, avec le travail, les obligations, la pression qui montait... C'était une des raisons pour lesquelles elle s'était mise à écrire d'ailleurs. Et dans ce monde-là, ça ne semblait pas vraiment avoir changé.
- Mais alors... Que fait Davin là, si je suis pas trop indiscrète ? C'est une des personnes les plus proches du Roi, si j'ai bien compris, alors il ne devrait pas faire de secrets.
- Oh, ça ? Je lui ai déjà demandé, mais il m'a toujours dit que c'était trop long pour être raconté et trop court pour être vécu. Il m'a dit que savoir ça ne m'avancerait à rien, et que je devrais continuer de plancher sur mes propres obligations.
La jeune femme soupira. Ce ne serait pas demain qu'elle connaîtrait le passé de cet homme. Il faudra gagner son amitié pour le savoir, et malheureusement, il ne lui inspirait pas de sympathie du tout. Surtout depuis qu'il l'avait amené ici en fait.
- Super. Et tu sais qu'il voyage avec nous ?
- Je le sais depuis très longtemps. Ca fait des mois que ce voyage est planifié !
Evlyn arrêta alors de parler, consciente que ça ne servait plus à rien. Elle n'obtiendrait rien du jeune elfe, et n'avait de toute façon pas envie de parler aux autres. Elle soupira encore et se mit à rêver de son propre monde et de son quotidien qu'elle avait quitté contre son gré, contrainte maintenant à voyager pour aller dans un endroit qui serait sûrement sa tombe. Chouette voyage touristique.
De plus, elle avait l'impression de faire tâche dans ce groupe qui avait déjà l'air si soudé. Elle ne connaissait personne, alors que les autres avaient l'air de l'être depuis longtemps, à voir comment ils rigolaient ensemble. Ce n'était pas une grande bavarde, étant plutôt solitaire, et elle savait pertinemment que les autres ne feraient plus attention à elle le lendemain, quand il faudra se soutenir. Et elle ne ferait pas d'efforts de son côté non plus. Elle resterait l'éternelle rejetée, un rôle qui, à défaut de vraiment lui convenir, était totalement acquis par l'observatrice.
L'elfe vit le regard d'Evlyn se voiler un instant. Il ne chercha pas vraiment à en comprendre la signification. Il la connaissait à peine après tout, ce serait bête de se la mettre à dos dès le début, bien qu'il lui semblait déjà lunatique.

Après une petite demi-heure où elle s'écarta volontairement des autres, Evlyn finit par se lever de son fauteuil et par rejoindre sa chambre, la mort dans l'âme et avec des pensées noires dans la tête. Elle passa toute sa soirée à écrire autant qu'elle le put dans son carnet. C'était quelque chose qu'elle n'allait pas faire avant longtemps, puisqu'elle allait dormir à la belle étoile et sans encre ni plume à la main.
Quand elle s'endormit, la lune était déjà haute dans le ciel. Elle passa une nuit agitée.

Le lendemain matin, elle retrouva ses compagnons dans le hall, tous déjà prêts depuis longtemps, après s'être habillée et avoir mangé un morceau seule. Davin était présent, encore revêtu de son armure. Il faisait l'appel et vérifiait si tout le monde était là. C'est à ce moment que Evlyn put entendre pour la première fois les noms de ses autres compagnons : la fille-loup s'appelait Lyanna, le blondinet Keln et le pâlot Blorm. Des noms aussi bizarres que leur "être" en fait.
Pendant ce temps-là, elle put discrètement rejoindre Clem, la seule personne avec qui elle s'entendait bien pour l'instant, ou, plus précisément, la seule personne à qui elle avait échangé plus d'un "bonjour". Si elle devait marcher avec quelqu'un, ce serait plutôt lui. Le plus rassurant. Elle le salua d'un mouvement de la main et écouta Davin qui prit la parole.
- Nous allons cheminer toute la journée en direction de l'Ouest. Nous avons les provisions nécessaires jusqu'au prochain point de passage. Je ne veux pas de chichis pendant le voyage, ni de disputes. Sinon, je vais être obligé de recourir à une chose fort déplaisante. Est-ce bien clair ?
- Oui, répondirent-ils à l'unisson.
Génial. Cet homme avait vraiment tout pour plaire. Déjà, il mentait et puis maintenant il menaçait les gens. Qu'est-ce que ça allait être après ? Il allait les tuer si on ne respectait pas ses règles ? C'était décidé, l'homme ne lui plaisait décidément pas, et elle ne respecterait pas ses règles qui lui déplaisait tout autant.
Répondre
À propos

photo de l'auteur“Jeune fille passionnée par l'écriture et la lecture, j'ai créé ce blog afin de partager ma passion, tout simplement.”

Rechercher
Connexion
Avec Facebook Connect
 Login Facebook
Ou avec vos identifiants
Enregistrer. Mot de passe perdu