mes-lecturesLa marque du diable - moka - polar 

vendredi 31 octobre 2014 par eclia avis, polar


Le livre en question.

Voilà le livre que je devais lire pour ma rentrée, et pour ce 31 octobre j'ai décidé de vous partager cette lecture.

La marque du diablea été écrit par Moka (un petit clic sur le lien et vous aurez sa biographie) et est édité aux éditions Médium. C'est un livre qui marie le genre policier et fantastique. Il cible plutôt les adolescents (d'où la lecture pour le collège).

Voilà en gros l'histoire :
Nicolas Monières, élève de troisième, a été tué d'une balle dans la tête. Des rumeurs disent qu'il participait à des jeux de rôles et à des cérémonies bizarres dans le cimetière, mais au lycée, personne semble décidé à fournir des renseignements à la police.
Les jeux de rôles, Victoria connaît. Elle en a inventé un pour elle seule. Sauf que ça ne ressemble plus du tout à une invention. Souvent, la Grande Sorcière Rouge lui parle, elle la protège et la guide.
Le lendemain du meurtre, Victoria a ait un cauchemar étrange. Elle essaie de comprendre.
Pourquoi la blessure qu'elle s'est faite au cimetière a-t-elle pris la forme d'une étoile ?
Pourquoi la Grande Sorcière Rouge lui a-t-elle dit de se procurer de l'eau bénite ?
Pourquoi Mamadou, qui connaissait Nicolas, est-il tombé dans le coma juste après s'être confié à elle ?


Pour être totalement honnête, ce n'est pas le genre de bouquin que je serais allé lire de mon plein gré, étant plutôt une amatrice de bonne fantasy originale (ce qui ne court malheureusement pas vraiment les rues ces temps-ci j'ai l'impression). J'ai lu beaucoup de polars quand j'étais petite, mais les "jeunesses" ne sont pas vraiment géniaux on va dire. Et surtout, ils se ressemblent. Un peu comme l'heroic-fantasy à deux balles qu'on a en ce moment, du genre : v'là le héros, il est superbe, il a toutes les qualités, mais il se retrouve seul à sauver le monde. C'est l'élu. Bon, je grossis un peu le trait, mais c'est bien souvent ça, faut avouer.
Les polars jeunesses, c'était un peu la même chose (avec des données différentes), mais je ne saurais pas vraiment vous détailler ces étapes, parce que ça fait super longtemps que j'en ai pas relu. A part ce bouquin.

Je vais encore être totalement honnête, je suis partie avec un a-priori très négatif dessus. J'étais persuadée que ça allait encore être un polar à deux balles sans aucune originalité, et qui raconte sensiblement la même histoire que les autres. La seule chose qui me laissait perplexe c'était cette histoire de jeu de rôle. C'est là que le bouquin a tiré son épingle du jeu je pense. Il l'exploite assez bien je trouve, et je n'ai pas encore vu de polar traitant de ce sujet.

J'ai donc commencé à le lire cette semaine, en me forçant un peu. Et quelque chose m'a sauté aux yeux. Je ne sais pas si c'est un style d'écriture ou quelque chose comme ça, mais l'action arrive à mon goût très (trop ?) vite, on a pas vraiment le temps de s'attacher au personnage et il n'y a aucune description d'eux. On ne sait d'eux que leurs noms et deux ou trois détails.
Je pense aujourd'hui que l'action trop rapide est dû au fait que j'ai plutôt l'habitude de lire des livres assez volumineux, donc qui a le temps de creuser certaines choses donc d'être un peu plus lent. Pour le manque de description... soit c'est que c'est un style d'écriture que je n'avais encore jamais vu, et que je n'aime pas car il diffère un peu trop du mien auquel je me suis habituée (cela n'a rien de discrimatoire ou quoi que ce soit d'autre hein, on finit par s'y habituer et ça finit par passer ^^), soit... ben je saurais pas trop trouver une deuxième excuse. C'est vous dire, je pensais que Moka était une enfant au début, alors que pas du tout ! Bref, ce sont de petits points négatifs "techniques" mais tout le monde fait des erreurs, moi-même j'en fait des tonnes, alors je vais passer là-dessus.

Pour ce qui est du plan de l'histoire, il est, comme je m'y attendais, assez "identique" aux autres polars. Mais bon, vous me direz, c'est un genre tellement fermé qu'on peut pas vraiment différer, bien que je pense qu'on puisse faire un truc différent dans ce genre. Il faudra que j'essaie à l'occasion.
Comme je le disais, l'intrigue est assez bien menée, le scénario est bien trouvé, notamment cette histoire de jeux de rôles qui a pris de bons tournants au fil du livre. La fin m'a un peu déçue par contre, parce que je m'y attendais un peu trop à mon goût, mais ça, c'est purement personnel.

Conclusion :
Malgré les quelques petites choses qui m'ont laissée perplexe, je dois bien avouer que c'est un livre qui m'aura fait passer un bon moment. Il ne restera pas dans les anales, certes, mais c'était sympa quand même. Si vous voulez le lire, ne vous attendez pas à un chef d'oeuvre, mais plutôt à un petit livre sympathique pour une ou deux après-midi, qui ira après pourrir sur une étagère sans en être ressorti.


Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ici. Bonne lecture !

Répondre
À propos

photo de l'auteur“Jeune fille passionnée par l'écriture et la lecture, j'ai créé ce blog afin de partager ma passion, tout simplement.”

Rechercher
Connexion
Avec Facebook Connect
 Login Facebook
Ou avec vos identifiants
Enregistrer. Mot de passe perdu