mes-lecturesLa couleur de la peur - malorie blackman - jeunesse/drame 

mercredi 03 octobre 2018 par eclia jeunesse, drame



4e de couverture
Comment avais-je fait ça ? Comment avais-je pu arrêter d'être moi pour me glisser dans la vie de Steve ? Comment était-ce possible ? J'ai regardé mes mains. Elles tremblaient. C'était dingue ! Le rêve de Steve était si réel. Car ce ne pouvait être que ça : un rêve. Mais d'où venait-il ? J'avais mes propres cauchemars. Mais aucun ne ressemblait à ça. Aucun n'était si intense et aucun ne m'avait fait pénétrer dans la tête de quelqu'un d'autre. Chacun de nous a son cauchemar. Une histoire de créatures monstrueuses, de poursuites infernales ou d'effroyables tortures, qui revient inlassablement, dans nos nuits les plus noires... Un seul cauchemar, toujours le même, qui n'appartient qu'à nous. Lors d'un accident de train, Kyle, lui, se découvre l'étrange pouvoir de vivre les cauchemars des autres. De l'intérieur. Comme s'il y était. En attendant les secours, tandis que, la mort rôde parmi les victimes inconscientes, Kyle plonge ainsi au cœur de l'horreur...

Auteur : Malorie Blackman
Genre : Jeunesse/Drame
Type : Recueil de nouvelles
Dernière édition : 2013 (Milan)
Prix : 12,50€


Mon avis


C’est mon copain qui m’a conseillé de lire La couleur de la peur cet été, car il l’avait beaucoup aimé. J’ai donc décidé de le lire, c’est une lecture simple et légère et c’est ce dont j’avais envie à ce moment là.

La couleur de la peur nous raconte l’histoire d’un jeune homme qui perd sa mère puis son père successivement. Traumatisé par cette perte et alors qu’il part en voyage scolaire, un accident arrive et il se retrouve au carrefour de la mort… Il devra donc entrer dans la tête des gens pour se sauver d’un danger. Mais lequel ?

Le fonctionnement du recueil (car oui il s’agit bien d’un recueil de nouvelles) est assez original puisque il comporte un fil rouge, auquel s’additionne les histoires des différents personnages, les passagers du train qui l’accompagnent.
Ce fonctionnement est original, oui, mais… J’ai trouvé le fil rouge un peu faiblard. En fait, il en est vraiment question dans les premiers chapitres du roman, mais au fil du roman il perd de plus en plus d’importance pour finalement quasiment s’effacer afin de laisser place aux nouvelles. Et finalement, quand la fin arrive, le fil rouge a trop perdu d’ampleur pour que la fin soit intéressante, émouvante.
Du coup je ne peux pas vraiment avoir d’avis sur ce fil ; il y a trop peu d’éléments pour que j’ai pu réellement m’investir dedans.

Les nouvelles sont plutôt intéressantes, de taille et de forme variable. Elles mettent toutes en scène un passager du train. Elles sont dans des univers différents (certains sont des souvenirs ; d’autres des peurs ; enfin, certaines sont des prédictions du futur des personnages) ; la nouvelle que j’ai préférée se place dans un monde post-apocalyptique. Une guerre nucléaire a secoué le pays par le passé et il reste des pluies acides, ravageuse, qui mettent à mal l’espoir de survie des survivants. Elle prend la place de deux nouvelles et une bonne partie du recueil ; je l’ai beaucoup aimée et je trouve même qu’elle aurait pu faire tout un roman !

Le personnage principal est sympathique mais je l’ai trouvé un peu… vide en fait. Il n’a ni personnalité forte ni un background à tomber par terre. C’est une sorte de fantôme, qui, tout comme le fil rouge, s’efface pour laisser place aux autres. J’ai trouvé ça dommage car justement, le liant entre histoire et nouvelle aurait dû être particulièrement solide pour donner du sens au recueil. Au final on a l’impression d’un ensemble décousu alors qu’il aurait dû paraître faire partie d’un tout. Pour venir à bout des ambitions de l’auteur, il aurait même fallu que le livre ne soit pas perçu comme un recueil mais bel et bien comme un roman.

En conclusion, j’ai été assez déçue par ce livre que je n’ai pas trouvé assez abouti. C’est dommage car il y a des bonnes idées et un concept assez original. Je n’en garderais pas un souvenir fou – voire probablement pas de souvenirs du tout en fait – … Si l’histoire avait été plus aboutie, j’aurais sûrement bien plus apprécié le recueil. Dommage !




Ma note finale

[2 étoiles]


Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ici. Bonne lecture !

Répondre
À propos

photo de l'auteur“Jeune fille passionnée par l'écriture et la lecture, j'ai créé ce blog afin de partager ma passion, tout simplement.”

Rechercher
Connexion
Avec Facebook Connect
 Login Facebook
Ou avec vos identifiants
Enregistrer. Mot de passe perdu