mes-lecturesL'arabe du futur, t1 - riad sattouf - autobiographie 

mercredi 05 septembre 2018 par eclia autobiographie



4e de couverture
Ce livre raconte l'histoire vraie d'un enfant blond et de sa famille dans la Libye de Kadhafi et la Syrie d'Hafez Al-Assad.

Auteur : Riad Sattouf
Type : BD
Genre : Autobiographie
Dernière édition : 2014 (éditions Allary)
Prix : 20,90€


Mon avis

J’ai lu cette bande dessinée plus ou moins par obligation car c’est mon petit frère, à la bibliothèque, qui m’a littéralement mis le livre dans les mains pour que je le lise, m’assurant qu’il était « génial » et que c’était un, je cite « classique de la bande dessinée qu’on peut citer dans les analyses de texte ». Intriguée, je l’ai lu très peu de temps après.

L’arabe du futur est un témoignage. Riad Sattouf raconte donc sa propre enfance qu’il a passé entre la France, la Libye de Kadhafi et la Syrie.
Dans ce premier tome, Riad se concentre sur les années entre sa naissance et ses six ans.

J’ai beaucoup aimé l’innocence, déjà, qui se dégage de ce premier tome. On y découvre un Riad très insouciant, amusant, très attachant, et surtout, qui ne voit pas le mal qui l’entoure. Il porte donc un regard très édulcoré et enfantin sur la société dans laquelle il vit, sur ce qu’il voit. Le tout est aussi parsemé d’un humour qui dédramatise énormément les thèmes lourds qui sont abordés. Cet humour est le bienvenu et m’a fait sourire plusieurs fois.

On pourrait se contenter d’un regard insouciant, amusant, mais il en est en réalité toute autre, car ce premier tome de l’arabe du futur nous montre le début de ce qui s’annonce comme une série sans doute plutôt sombre.
En effet, à cette légèreté est un emballage à quelque chose de beaucoup plus lourd. Le petit Riad vit dans une société teintée d’idéologie. A chacun de ses voyages, il s’y retrouve confronté d’une façon ou d’une autre : que ce soit en se faisant voler sa maison, l’ennui progressif de sa mère, la pauvreté générale ou simplement en vivant avec les gens qui l’entourent.
Bien sûr, il ne s’en rend pas compte car il est jeune. Mais on pressent que plus il grandira, plus cet aspect sera important dans les tomes qui suivront.

Les thèmes abordés sont donc plutôt lourd, mais tous intéressants.Riad Sattouf nous offre un témoignage vivant et riche sur ce qu’était l’Europe de l’Ouest et une partie de l'Afrique à son époque, c’est en quelque sorte la « double lecture » de ce premier tome. Teinté d’une certaine nostalgie, l’auteur arrive à en sortir le pire comme le meilleur, et finalement, ce n’est pas une société toute noire que l’on découvre, mais, celle d’une société en teintes de gris – assez foncées, tout de même –.

En conclusion, l’Arabe du futur est une BD très belle et j’ai passé un très bon moment en compagnie de Riad. Elle gagne le pari d’être drôle et assez légère tout en abordant des thèmes très lourds, le tout en nous offrant un très beau témoignage. Pour ma part, je lirais volontiers la suite ! Je vous recommande donc ce livre si vous êtes intéressé par cette période de l’histoire (le totalitarisme des années 1980) et/ou cherchez un personnage attachant à suivre dans ses aventures.



Ma note finale

[4 étoiles]



Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ici. Bonne lecture !

Répondre
À propos

photo de l'auteur“Jeune fille passionnée par l'écriture et la lecture, j'ai créé ce blog afin de partager ma passion, tout simplement.”

Rechercher
Connexion
Avec Facebook Connect
 Login Facebook
Ou avec vos identifiants
Enregistrer. Mot de passe perdu