mes-lecturesChicago requiem - carine foulon - thriller 

lundi 21 mai 2018 par eclia thriller



4e de couverture
Chicago, années folles…
Sur la scène d’une ville en proie à la corruption, acteurs et gangsters se côtoient.
William, issu d’une famille riche et influente, les Henderson, possède un théâtre cerné de speakeasies et de maisons closes. Il aide son épouse, Susan, à reprendre sa carrière d’actrice malgré la corruption et la prohibition.
La sœur de William, Meredith, vient de passer cinq ans en prison. Résolue à se venger de son frère et de tous ceux qu’elle pense responsables de son incarcération, elle s’établit à Miami où elle rencontre un certain Al Capone.
Le vaudeville peut alors virer au drame, à la scène comme à la ville.

Auteur : Carine Foulon
Type : Roman
Genre : Thriller
Dernière édition : 2018 (Autoédité)
Prix : 16,50€


Mon avis



Avant de commencer cette chronique, j'aimerais remercier l'auteure Carine Foulon de m'avoir proposé de lire son roman en tant que service presse, et le site simplement.pro pour la mise en contact.
Mon avis n'a été altéré en aucun cas.

Dans ce roman, on suit William, un homme riche et influent, propriétaire d'un théâtre de très bonne réputation au milieu des quartiers chauds de Chicago. Il est marié à Susan, actrice, qu'il tente malgré les rumeurs qui pèsent sur elle de remettre sur le devant de la scène…
Mais c'est sans compter sa sœur, Meredith, mystérieuse criminelle et vouant une haine infinie à toute sa famille…

En premier lieu, je pense qu'il est bon de préciser que j'ai eu l'impression d'être passée relativement à côté du roman.

A cause de ses longueurs, déjà.Comme me l'a précisé l'auteure, l'histoire est vraiment écrite et centrée sur les personnages ; ce qui amène un super développement des personnages, que je développerais plus bas, mais qui de l'autre côté décélère très fortement l'action, surtout dans la première partie du roman…
Ainsi, nous suivrons William pendant une bonne centaine de pages, dans sa petite vie avec Susan, et nous prendrons connaissance en même temps que lui des terribles événements qui secoueront sa famille. Alors, si cette partie-là est agréable à lire, reste intéressante et est essentielle pour le reste, j'ai, je l'avoue, perdu patience au bout d'un moment, ne voyant pas arriver l'élément déclencheur de l'intrigue…
Et une fois l'élément déclencheur arrivé, j'ai été vraiment déçue. En effet, l'aspect « thriller » du roman est, à mon sens, peu développé alors que c'était précisément pour cela que le roman me faisait envie. On devine très aisément le(s) criminel(s), mais surtout je n'ai pratiquement pas ressenti d'angoisse, ni de suspens autour des personnages, du moins dans cette seconde partie.
L'effet que ça a eu, c'est que je me suis peu à peu désintéressée du roman, et ce n'est que le derniers tiers du roman qui a réussi à vraiment m'intéresser. Là, tout y est : on est angoissé pour les personnages et on se demande ce qu'il va leur arriver, tout en étant effrayé de la folie du/des criminel(s)…
C'est à se demander si les deux premiers tiers du roman n'ont pas été écrits seulement dans l'optique de cette troisième partie, afin de s'attacher aux personnages, ce que j'ai trouvé pour ma part un peu dommage… Et pour finir, j'ai trouvé la fin un poil artificielle, avec un retournement de situation qui n'était peut-être pas si indispensable.

Mais le roman a une qualité qui lui est indéniable et qui ravira sûrement beaucoup (et qui m'a plu), c'est le développement des personnages et du contexte historique.
Carine Foulon ne m'avait pas menti ; l'histoire est réellement centrée autour des personnages et je dois bien avouer qu'ils sont tous extrêmement bien écrits. Je me suis beaucoup attachée à William, et je me suis sentie réellement concernée par son sort et celui de toute sa petite fratrie, où tous les membres sont plus attachants les uns que les autres. Les personnages ne sont ni stéréotypés, ni manichéens, chacun à sa part d'ombre et ses petits secrets que j'ai apprécié découvrir.
Il y a beaucoup de personnages, un arbre généalogique au début du roman nous aide à nous repérer ; devant cette multiplicité, j'ai été un peu effrayée au début mais très vite, je me suis habituée à tous ces noms et je n'ai absolument pas été gênée. Ils ont tous une personnalité propre, et, à part un peu au début, je n'ai eu aucun mal à savoir qui était qui !Même les personnages secondaires sont soignés, on sent un vrai amour pour la psychologie des personnages chez l'auteure et c'est vraiment, mais alors vraiment agréable à lire.
Le contexte historique est lui aussi plutôt bien fignolé. Nous allons rencontrer des personnages parfois historiques, qui font partie des personnages influents au récit, mais surtout, nous allons plonger dans un Chicago où règne la débauche de manière totale. De jolies descriptions m'a amené à prendre connaissance d'une époque et d'un lieu dont je connaissais pas grand-chose, et m'ont immergé dans l'histoire.

En conclusion, malgré ses qualités indéniables, Chicago Requiem m'a un peu déçue et j'ai la sensation d'être passée à côté. Je ne le classerais pas dans les thrillers mais plutôt dans les drames historiques. Malgré tout, je le conseillerai à qui aimerait plonger la tête la première dans un univers sombre, avec des personnages qui tiennent la route et qui se trouvent être de très bon piliers au récit…



Ma note finale


[2 étoiles]



Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ici. Bonne lecture !

Répondre
À propos

photo de l'auteur“Jeune fille passionnée par l'écriture et la lecture, j'ai créé ce blog afin de partager ma passion, tout simplement.”

Rechercher
Connexion
Avec Facebook Connect
 Login Facebook
Ou avec vos identifiants
Enregistrer. Mot de passe perdu