mes-lecturesAux petites heures de la nuit - flo renard - romance 

mercredi 10 mai 2017 par eclia



4e de couverture
À dix-sept ans, Benjamin, violoniste talentueux, ambitionne de devenir instrumentiste quand un accident de la route vient briser tout net ses espérances. Devenu paraplégique, il doit réapprendre à vivre sans ses jambes et faire face aux contraintes de son nouvel état. C'est aux Épicéas, un centre de rééducation de la banlieue grenobloise, que Benjamin fait la connaissance d'Élise, une adolescente dynamique, et de Léopold, jeune homme à l'humour cynique, deux patients aussi malmenés que lui par la vie. Grâce à l'amitié de la première et l'amour du second, mais aussi la musique, Benjamin entame son long chemin vers la guérison. Alors qu'il recommence à prendre goût à l'existence, d'étranges phénomènes se produisent, qui menacent de le faire basculer dans la folie... Au-delà d'une romance entre deux garçons, Aux petites heures de la nuit est le récit d'une reconstruction, teintée de mystère, d'humour et, bien sûr, de musique.

Auteur :Flo Renard
Genre : Romance
Type :Roman
Dernière édition : 2015 (Autoédité)
Prix : 11,18€



Mon avis


Avant de commencer cette chronique,je souhaite chaleureusement remercier l'auteur Flo Renard pour avoir accepté que je lise son roman en échange d'une critique, et le site simplement.pro pour nous avoir mis en contact !
Je tiens à dire que tout ce que je raconte dans ma chronique est ma véritable opinion, et que ma parole n'a pas du tout été biaisée par cet échange.


Ce livre va nous conter une histoire assez atypique. Benjamin est un violoniste émérite à qui tout réussit jusqu'au jour où un accident de la route va le rendre paraplégique.
Admis dans la clinique des Epicéas où il se remet doucement, il va faire la connaissance d’Élise, puis de Léopold, en qui va doucement s'inscrire une jolie romance…
Mais des événements étranges vont le pousser au bord de la folie…

Je ne vais pas vous le cacher, Aux petites heures de la nuit fût pour moi un énorme coup de cœur.

Je n'ai vraiment pas l'habitude de lire des romances. Pour ainsi dire, je n'en ai lue qu'une à ce jour, en dehors de ce livre-ci. C'est un genre qui a tendance à me faire peur et puis… j'avoue que le surplus de guimauve a tendance à me faire fuir.
Mais là, non, pas du tout.La relation entre les deux garçons est vraiment magnifique et sort vraiment de l'ordinaire. On ne rentre pas du tout dans la guimauve, au contraire !La relation est très « crédible » et justifie à elle-seule sa lecture.

J'aimerais saluer le style d'écriture de Flo Renard qui m'a beaucoup touché.Sa plume reste très simple mais ses mots sont très justes et ont trouvé une résonance toute particulière en moi.

Là où j'attendais l'auteur au tournant, c'était sur ses deux thèmes principaux, la paraplégie et la musique.
Le thème de la paraplégie est magnifiquement bien creusé et très original (je n'ai jamais lu de livres qui en parle). J'ai adoré suivre le quotidien de Benjamin, et je me suis rendue compte petit à petit de la difficulté de vivre dans une société de valides. Je pense que ça m'a aidé à obtenir plus d'empathie (pas de pitié, attention, d'empathie!) envers eux.On ne dramatise pas sa situation, au contraire : la paraplégie va nous servir pour parler de la vie, de combat et d'espoir.
Le thème de la musique était aussi très important à mes yeux.Moi-même pianiste, j'étais curieuse de voir si j'allais me retrouver dans la vision musicale de Benjamin. Et je dois avouer que cela m'a fortement touché, car l'auteur touche très juste :la musique est une partie de la vie d'un musicien et on ne peux s'en défaire, je dirais même plus, elle est inscrite dans le corps du musicien au fer rouge.

L'histoire en elle-même est extrêmement sympathique. Le tout n'est pas que romance et va rapidement s'installer une intrigue fantastique très mystérieuse et extrêmement sympathique, que j'ai beaucoup aimé suivre. Le récit de la guérison de Benjamin, en parallèle, est aussi très beau et prodigue une magnifique leçon de vie. Tout est très bien rythmé et je ne me suis pas ennuyée une seconde !
Le tout est parsemé d'une bonne dose d'humour grâce aux deux compères qui encadrent Benjamin et qui est le bienvenu, que ce soit des références culturelles, des taquineries ou des sous-entendus sur leur situation.
Les personnages sont tous très touchants et peu stéréotypés (Élise est peut-être un peu plus « dans les clous » que les autres) et ont chacun un fort caractère qui les caractérisent et les rendent très intéressants. J'ai adoré les suivre tout les trois à travers leur guérison. Ils sont bien développés et bien creusés : en refermant le livre, j'ai eu la sensation de les avoir rendus vivant à ma lecture, et qu'ils allaient continuer leur vie de leur côté, que je n'avais partagé qu'une partie de leur vie.

Bref, vous l'aurez compris, ce roman est un énorme coup de cœur et je vous conseille vraiment de le lire. C'est pour ça que j'aime tant l'auto-édition : on peux y trouver de vraies perles quand on s'y penche un peu plus en profondeur !
Tout m'a touché, que ce soit les personnages ou l'histoire en elle-même. C'est une très belle leçon de vie, qui nous fait apprécier notre situation de valides, tout en admirant les personnes qui se battent au quotidien malgré leur handicap. J'ai même lâché ma petite larme à la fin (cinq livres ont dû me faire pleurer dans ma vie, donc c'est gage de qualité) ! Du très très bon. Foncez !




Ma note finale

[5 étoiles]



Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ici. Bonne lecture !

Répondre
À propos

photo de l'auteur“Jeune fille passionnée par l'écriture et la lecture, j'ai créé ce blog afin de partager ma passion, tout simplement.”

Rechercher
Connexion
Avec Facebook Connect
 Login Facebook
Ou avec vos identifiants
Enregistrer. Mot de passe perdu