Non classé

Fred Vargas, une autrice au service de l’Histoire – et parfois des légendes

Bonjour, chers lecteurs 🙂

Aujourd’hui, nous allons nous concentrer sur un auteur bien précis et très connu dans le milieu : Fred Vargas ! Je pourrais vous parler de sa biographie classique mais j’ai décidé de me détourner de ce chemin-là. Si elle a commencé sa carrière en 1980 avec un roman qui a gagné un prix, sa popularité a grimpé en flèche au début des années 2000. Je pense que vous connaissez tous le commissaire Adamsberg et son équipe, n’est-ce pas ?

Parlons plutôt des thématiques récurrentes des romans publiés. Dans chaque histoire, on peut retrouver un fil conducteur : une portion de l’Histoire méconnue du grand public. Par exemple, dans Quand sort la Recluse, Fred Vargas choisit de s’intéresser aux femmes qui, durant le Moyen-Age, se cloîtraient volontairement pour, la plupart du temps, s’élever vers Dieu et s’octroyer ainsi une place au paradis.

Pour autant, l’auteure ne s’arrête pas aux frontières nationales. Si les enquêtes restent majoritairement en France, les personnages, eux, s’envolent parfois pour une raison bien précise. Dans Sous les vents de Neptune, le commissaire Adamsberg quitte la métropole pour une formation au Québec sur la génétique. Temps glaciaires nous invite en Irlande pour un complément d’enquête.

Avec Fred Vargas, les légendes ne sont pas en reste. L’homme à l’envers nous présente le mythe du loup-garou et la crainte que ça engendre chez les habitants du village.

Pour conclure, parce que je pense avoir assez bavardé comme ça, certains de ces romans ont été adaptés à la télévision et au cinéma à partir de 2007. Quand sort la recluse, la plus récente, date de cette année, avec Jean-Hughes Anglade (Le Grand Bain) dans le rôle du commissaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *