Effets d’emprise – Sélène Derose – Nouvelle/Horreur

SFFFLeave a Comment on Effets d’emprise – Sélène Derose – Nouvelle/Horreur

Effets d’emprise – Sélène Derose – Nouvelle/Horreur

4e de couverture

Histoires de toutes sortes, empreintes de mystère, naissent et s’assemblent dans Les Récits Sélénites.
De la journaliste avide à l’enfant innocent, du village enclavé dans une sinistre forêt à l’immense cité aux mœurs sournoises, en passant une maison décrépie mangée par le lierre, une brume dont il faut se méfier au crépuscule, de sombres époques et leurs légendes captivantes, inquiétantes, se déploient comme l’obscurité sans lumière dans Effets d’Emprises.
Les nouvelles de ce recueil :
* Les mystères de Melmenac
* Les amants maudits
* Abomination
* Les 7 illusions
* Le musée des légendes (inspiré d’une histoire vraie)
N’oubliez pas d’éteindre les lumières superflues pour vous mettre dans l’ambiance.
Bonne lecture

Informations générales

Auteur : Sélène Derose
Type : Recueil de Nouvelles
Genre : Nouvelles
Dernière édition : 2018 (Autoédité)
Prix : 4,90€

Mon avis

Avant de commencer cette chronique, j’aimerais remercier Sélène Derose de m’avoir proposé de lire son recueil de nouvelles en échange d’une chronique.
Mon avis n’a été altéré en aucun cas.

Dans ce recueil, vous trouverez cinq nouvelles différentes qui traitent de l’emprise vu de différentes manières. Mon avis va être assez court, au vu de la brièveté du recueil.

La première nouvelle est assez effrayante. Intéressante et bien racontée, elle ouvre bien le récit et m’a donné envie de découvrir la suite. J’aime toujours autant le style d’écriture de Sélène Derose, qui a des allures de poésie en prose parfois… Le tout se lit vraiment très bien !

La seconde histoire va nous parler d’un drôle de couple, c’est une histoire très funèbre, mais encore une fois elle est bien racontée. Je ne sais pas si c’est fait exprès ou pas, mais j’ai vraiment eu l’impression que les dialogues étaient rimés ! Ce n’est peut-être que mon impression ceci dit…

La troisième va aborder le thème de l’enfance et de la destruction de cette dernière. Je n’ai pas grand-chose à dire dessus, elle est plutôt touchante et offre un joli retournement de situation.

La quatrième est étonnante car elle dénote vraiment du reste du recueil. C’est la plus longue, mais surtout elle paraît à première vue beaucoup moins sombre que les autres ! Finalement, elle est plutôt… surprenante. Je pense que c’est ma nouvelle préférée du recueil, c’est celle que j’ai trouvée la plus aboutie, la mieux racontée et la plus originale.

Pour terminer, la cinquième et dernière nouvelle de ce recueil m’a laissé un drôle de goût dans la bouche. Elle est assez… étrange, et m’a fait penser par l’ambiance à l’épisode Black Museum de Black Mirror (ceci dit, c’est peut-être moi qui fait des raccourcis bizarres!). Elle est plutôt chouette et termine le recueil de manière agréable.

En conclusion, ce petit recueil de nouvelles est passé tout seul et je vous conseille la lecture des recueils de cette autrice, qui sont toujours inventifs et bien écrits. J’ai encore une fois passé un bon moment que je ne regrette absolument pas !

Ma note finale

3/5

Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ici. Bonne lecture !

Créatrice de La Plume. J'aime partager mes lectures avec vous :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top