Essais

Les fous du son – Laurent de Wilde – Historique/Essai

4e de couverture

Qui a pu être assez fou pour avoir eu, un jour, l’idée de faire de la musique avec de l’électricité ? Et comment est-ce possible d’ailleurs ? Qui se cache derrière ces instruments loufoques, ancêtres des pianos numériques actuels, ces immenses orgues criblés de fils électriques ou ces claviers surréalistes aux notes futuristes, dont les noms insensés – télégraphe harmonique, théâtrophone, Telharmonium, Audion Piano, Ondes Musicales, Orgue B3, Clavivox ou Polymoog – disent déjà la folie ? Des amoureux du son, très certainement, mais surtout d’immenses inventeurs.
Ils s’appellent Edison, Cahill, Martenot, Mathews, Moog ou encore Zinovieff et Kakehashi, ils sont américains, anglais, français, russes ou japonais, et ils ont en commun un esprit insatiablement curieux et créatif, un amour des circuits électriques et des notes harmoniques, et une vision révolutionnaire de la musique. Successivement, ensemble et parfois en s’opposant, ils vont changer le visage du son en nous faisant passer, en près d’un siècle et demi, du piano acoustique aux bijoux technologiques d’aujourd’hui. De 1870 à nos jours et du premier microphone au dernier synthétiseur, Laurent de Wilde nous emporte dans la formidable épopée du son en retraçant les incroyables destins de ces magiciens. A travers cette galerie de portraits truculents (les inventeurs ont une légère tendance à divorcer et vivre selon des règles étranges), c’est toute l’histoire du XXe siècle que l’on revit au rythme des avancées de la modernité et de leurs milliers d’inventions (de la radio à Internet, du phonographe au microprocesseur), à mesure que l’on plonge dans l’univers impitoyable de la musique, où la course aux brevets et la concurrence font rage.

Informations générales

Auteur : Laurent de Wilde
Type : Essai
Genre : Historique
Dernière édition : 2019 (Editions Folio)
Prix : 11,40€

Mon avis

Avant de commencer cette chronique, j’aimerais remercier les éditions Folio pour m’avoir envoyé ce roman de la cadre de la Masse Critique de Babelio. Merci !
Mon avis n’a été altéré en aucun cas.

Les fous du son, ce n’est pas le genre de livres que j’ai l’habitude de chroniquer par ici. Vous le savez peut-être déjà, je suis très attachée à la musique. Élève au Conservatoire en Musique Actuelles et pianiste depuis maintenant bien des années, ce livre m’a attiré tout de suite. On va y parler musique, certes, mais le parti pris de cet essai est surtout de nous parler de l’histoire de la musique électrique, soit en quelque sortes l’ancêtre de nos musiques actuelles, en partant d’Edison jusqu’à Moog, Yamaha et cie. Autant vous dire que j’étais plus que partante !

Comme vous pouvez vous en douter, ce livre est une mine d’or d’informations. Si vous vous intéressez à tout ce qui touche de près ou de loin la musique analogique ou numérique, vous allez être servi. Laurent de Wilde nous raconte avec une passion certaine et un style qui coule tout seul les histoires de nombreux inventeurs. Il y en avait beaucoup que je ne connaissais pas, comme l’histoire des Ondes Martenot ou de l’Harmonium, deux inventions qui m’ont vraiment éberluées et émerveillées. Mais vous pouvez aussi apprendre l’histoire d’instruments plus connus, comme le Theremin, le MiniMoog ou d’autres claviers mythiques comme le Roland D-50 ou le Mark II.
Mêlant histoires connues et d’autres vraiment pas connues, on arrive à un équilibre qui est à mon sens parfait pour garder le lecteur sur la route tout en lui faisant emprunter de temps en temps des sentiers plus inconnus. Il n’est vraiment pas difficile si vous êtes déjà musicien, mais reste tout à fait accessible à un public non initié, d’ailleurs, comme le dit très justement de Wilde, c’est un essai écrit avant tout pour les curieux qui n’y connaissent rien. Le glossaire en fin de livre vous aidera sûrement bien plus qu’à moi !

Attention toutefois à la surcharge d’informations. Le livre est extrêmement intéressant, mais nécessite d’être digéré en petites quantités. Le rythme d’un chapitre par jour est à mon sens intelligent afin de garder le fil rouge tout en emmagasinant pas trop d’infos à la seconde. De Wilde part dans tous les sens, et nous aussi puisque il nécessite (et j’insiste bien sur le mot nécessite) d’aller régulièrement consulter les annexes du roman disponible sur son site internet, ce qui, dans l’exercice de la lecture, est très fatiguant. Ces annexes sont vraiment importantes puisque elles vont vous permettre d’écouter les instruments, les musiques ou de mieux comprendre par des schémas les inventions dont nous parle l’auteur. On pourrait faire sans, certes, mais le livre gagne à être ainsi matérialisé, il gagne en clarté mais aussi en vivacité. J’aurais sûrement bien moins aimé le voyage sans cette annexe. Seul hic : il n’est pas adapté à la version poche, et si, comme moi, c’est la version que vous avez, vous serez obligé de faire la chasse au trésor des mots dans le livre qui renvoient à l’annexe, exercice encore plus fatiguant !
Notez aussi que les derniers chapitres sont d’une richesse ahurissante en citations d’instruments. Moi-même, j’ai fini par m’y perdre un peu. Pour le coup, trop d’infos tue l’info et ces chapitres auraient peut-être gagné à être encore divisés ou à être plus ramené à l’essentiel. Là on s’y perd un peu et c’est carrément dommage. Mais ça ne m’empêchera pas d’attendre avec impatience « Les fous du son 2 » pour nous parler de la MAO et des logiciels numériques ! Dans quelques dizaines d’années peut-être…

En conclusion, les Fous du Son est un superbe roman qui vous permettra d’appréhender ce monde fantastique qu’est la musique électronique. Je ne peux que vous conseiller ce roman si vous êtes attiré par ce monde et que vous souhaitez en savoir plus. C’est en tout cas une bible d’informations qui saura ravir tout les lecteurs ; attention toutefois à la surcharge d’informations que peut opérer ce roman dans votre cerveau, et ce souci d’annexe/chasse au trésor qui gagnerait vraiment à être adapté pour la version poche.

Ma note finale

4/5

Créatrice de La Plume. J'aime partager mes lectures avec vous :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *