Vert emeraude (la trilogie des gemmes, t3) – kerstin gier – fantasy

Non classéLeave a Comment on Vert emeraude (la trilogie des gemmes, t3) – kerstin gier – fantasy

Vert emeraude (la trilogie des gemmes, t3) – kerstin gier – fantasy

4e de couverture
Gideon confie à Gwen qu’il ne l’aime pas, et sans son amie Leslie et son ange gardien, elle déprimerait. Ceux-ci lui rappellent qu’elle doit absolument découvrir ce que complote le comte de Saint-Germain. Gideon comprend qu’en voulant fermer le cercle de douze, le comte cherche autre chose qu’un remède aux maux de l’humanité. Dernier volet de la trilogie, après «Rouge rubis» et «Bleu saphir».

Auteur : Kerstin Gier
Genre : Fantasy/Jeunesse
Type : Roman
Dernière édition : 2016 par France Loisirs
Prix : 14,50€

Mon avis en vidéo

Bientôt !

Mon avis
J’ai enchaîné Vert Émeraude directement après le second tome, curieuse de connaître le fin mot de l’histoire.

On retrouve Gwendolyn dans sa quête de connaissances sur le cercle alors que son petit ami le lâche. Elle va découvrir que le comte de St Germain n’est en fait pas motivé par les bienfaits de l’humanité, mais de tout autre chose…

Histoire qui s’accélère vraiment dans ce troisième et dernier tome : l’action est de mise ! On assiste à de nombreux voyages dans le temps, beaucoup de révélations et de rebondissements. On a pas le temps de se reposer cinq minutes tant le livre est haletant. Le rythme est très soutenu et je n’ai pas forcément repéré de longueurs.

Au niveau de la relation Gwendolyn/Gideon, j’ai trouvé encore une fois que ça faisait très carton-pâte. Au début du troisième tome, Gideon confie à Gwen’ qu’il ne l’aime pas et qu’il faisait semblant. S’ensuit quelques petits chapitres de pleurs et de désespoir vraiment trop forcés à mon goût. Malheureusement, ça ne se passe pas comme j’aurai aimé et ça repart dans la mauvaise direction avec une re-histoire d’amour beaucoup trop forcée. Je trouve les deux personnages beaucoup trop différents pour qu’ils soient ensemble, mais passons…
Il y a aussi quelques révélations dans cette relation qui auraient pu être un vrai drama ou un problème, mais la question est esquivée beaucoup trop facilement à mon goût.
De plus, l’histoire d’amour prend vraiment une trop grosse importance par rapport au voyages dans le temps, et j’ai vraiment trouvé ça dommage.

Sinon les deux personnages ont une évolution assez intéressante (surtout Gwendolyn) dans la lignée du reste de la série. Ils passent de jeunes adolescents à presque adultes qui arrivent à prendre des responsabilités.

Par contre je n’ai pas vraiment aimé la fin, que j’ai trouvé un peu trop facile, mais je pense qu’elle termine bien la série tout de même et ça ne m’a pas fait partir sur une impression trop négative non plus.

L’auteure prend encore une fois de la maturité avec sa plume et elle raconte merveilleusement bien son histoire.

La dimension historique de l’histoire est toujours aussi intéressante et bien racontée. J’ai eu un vrai plaisir à les suivre au XVIIIe siècle ou à l’aube de la première guerre mondiale.

En conclusion, j’ai apprécié cette série même si j’ai trouvé que les second et troisième tomes traînaient un peu la patte à certains niveaux par rapport au premier, même s’il y a des choses mieux. Je me suis bien amusée tout de même.
Je conseillerai cette série aux amateurs de voyages dans le temps et du XVIIIe siècle, encore une fois super bien raconté !
Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ici. Bonne lecture !

Créatrice de La Plume. J'aime partager mes lectures avec vous :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top